Diois Jumelages

Newsletter 
Avril 2021

« Nous ne coalisons pas des états, nous unissons des hommes » (Jean Monnet)

hommes-seuls.gif
allemagne.jpg
Meilleurs voeux 2021
Chers amis de Die, Une année mouvementée et unique à bien des égards touche à sa fin. Pour nous tous, les derniers mois ont été complètement différents des attentes. Accepter les restrictions actuelles exige beaucoup de nous, surtout dans la période vraiment contemplative d'avant Noël.
Si vous voulez tirer quelque chose de bien de la situation, c'est le fait que vous pouvez voir clairement ce qui compte vraiment dans la vie.
À cet égard, nous espérons que vous et vos familles êtes en bonne santé et que vous avez pu passer les vacances ensemble le plus possible.
Pour la nouvelle année, nous nous souhaitons à tous le courage, la confiance et la persévérance nécessaires pour maîtriser avec succès la pandémie. Nous espérons nous revoir bientôt lors d'une réunion de jumelage de villes. Jusque-là, nous devons faire le pont avec des réunions virtuelles via le zoom.
Nous attendons déjà avec impatience le cabaret virtuel en janvier. Bien à vous.
 
Corinne Bastet Présidente du jumelage de villes Frankenau
Avril Mai 2020 : Pandémie du Coronavirus
Comment allez-vous ? Comment vont les gens de DIE ?
J’espère qu’il n’y a pas tant de cas de coronaropathie lourds chez vous.
Pour l’instant, les choses se sont beaucoup améliorées dans la région. Il ne reste que très peu de personnes infectées.
Le nombre de morts est également très faible.
De nombreux plans de lutte contre la pandémie ont été élaborés dans notre hôpital universitaire et tout a été préparé pour les cas de corona. Heureusement, nous avons eu très peu de patients à Marburg jusqu'à présent, dont certains étaient très gravement malades, mais pour autant que je sache, presque tous sont en voie de guérison. Nous avions également moins de patients à l'hôpital, les examens et les opérations qui n'étaient pas absolument nécessaires ont été reportés afin d'avoir la capacité d'accueil pour une urgence.
 
Il y avait également moins de patients dans les cabinets de médecins généralistes, de sorte que la situation revient lentement à la normale. En ce moment, vous pouvez voir beaucoup de gens dans la nature, il y a beaucoup de marche et de vélo. Heureusement, cela est possible ici, dans la région, sans avoir de contact avec d'autres personnes. Dans une grande ville sans jardin ni forêt, c'est beaucoup plus difficile. De plus, les écoles rouvrent progressivement leurs portes.
 
Nous espérons tous que le nombre d'infections n'augmentera pas à nouveau. Les jardins d'enfants sont toujours fermés, ce qui est très difficile pour de nombreuses familles qui travaillent, car ce n'est que si l'un des parents ou les deux exercent une profession en rapport avec le système (médecin, infirmier de police, etc.) que leur enfant peut être amené au jardin d'enfants. Notre fils Hannes (4 ans) est toujours chez nous jusqu'à présent, car nous voulons être sûrs qu'il ne sera pas infecté.
De nombreuses personnes travaillent actuellement en télétravail à domicile et les écoliers se sont vu confier des tâches en ligne (enseignement à domicile). Les magasins et les restaurants sont également à nouveau ouverts.
 
Il existe des réglementations strictes. Mais la majorité de la population comprend et respecte les règlements. Nous avons envoyé un courrier circulaire aux membres et espérons vous envoyer bientôt d'autres nouvelles. De nombreuses salutations à tous et restez en bonne santé.
Corinne